port-of-antwerp.jpg

ART ET METIERS DU LIVRE

Le port d'Anvers

Voici un livre qui convertirait es plus réfractaires à l'esthétique des sites industriels ! Pour son premier livre, Christian Dubrunfaut a choisi de poser son trépied dans le port d'Anvers, où transitent chaque année quelques 160 millions de tonnes de marchandises. Les cadrages sont sobres, le style dépouillé, les photographies souvent monochromes.Tout n'est que machines,  caisses, grues et vannes, toute trace humaine est effacée, mais il se dégage de ce paysage que l'on a si peu l'habitude d'observer une poésie et un raffinement tout à fait inattendus. On se prend à admirer la majestueuse puissance d'un cargo, l'alignement coloré des containers, le métallique labyrinthe des tuyauteries d'usines... Dans un texte publié au début de l'ouvrage, Chantal Colomer, journaliste à "La Tribune", résume ainsi la démarche du photographe : " Convaincu qu'il faut regarder autrement pour apprécier ce qui nous entoure, il nous renvoie à cette capacité qui nous est propre  imaginer, à faire naître du nouveau et de l'imprévisible dans le monde dans lequel nous vivons". Cette autre vision, esthétique du moins, de notre société occidentale hyper industrialisée, où se mêlent fascination et dramaturgie, ne laisse pas indifférent.

Stéphanie Durand-Gallet


reponse photo 2.png

REPONSE PHOTO

Monochromie

"Pour son premier ouvrage, Thierry Dubrunfaut, photographe spécialisé dans la publicité, a choisi de faire du port d'Anvers un sujet de création artistique. Ce site industriel devient ici une source d'inspiration pour un travail presque exlcusivement monochrome basé sur les lignes et les courbes. Un bel effort de composition." CM

Port of Antwerp, photographies de Thierry Dubrunfaut, texte de Chantl Colomer, aux éditions Racine, 120 photographies, 160 pages, 44,95 Euros.


images-logo.png

Donna Torres

The following is placeholder text known as “lorem ipsum,” which is scrambled Latin used by designers to mimic real copy. Donec ac fringilla turpis. Donec eu est non lacus lacinia semper. Donec eu est non lacus lacinia semper. Sed a ligula quis sapien lacinia egestas.